Bac Pro Commerce – Fidji News n° 8

Vendredi 12 octobre 2012

Farewell Samabula ! Adieu Samabula !

Mais où est resté le car ? Les élèves attendent et aucun car ne se présente. Car aujourd’hui est « Fiji Day », le jour de la fête nationale et pratiquement toutes les entreprises sont fermées. Vinod Patel est ouvert de 9H à 13H et il est prévu que nos élèves travaillent. Cependant, le bus ne se présentant pas, ils restent  au campus de Samabula où ils assistent au lever du drapeau. Tous prennent de nombreuses photos en souvenir.

Place aux jeux organisés au campus : Istovan représente Wallis dans l’épreuve de la pomme. Il s’agit de manger une pomme placée dans un seau d’eau. Wallis finira dernier ! Puis Sésilia doit manger un petit pain suspendu à une ficelle. Là encore, Wallis finira dernier. Et guère mieux dans la course en sac ! tout cela dans la bonne humeur et les éclats de rire.

En fin soirée,  les élèves se régalent d’un « lovo » (umu fidjien). « Mais où est passé le cochon , » demande Soane Ugatai. En effet, il n’y a au menu que du poulet et du curry d’agneau.

Début de la soirée d’adieu. Un étudiant fidjien a organisé le programme. Kimi représente Wallis dans la cérémonie d’ouverture du kava. Puis nous avons un véritable spectacle de danses de Fidji, de Kiribati, de Vanuatu, de Samoa. C’est ensuite le tour du groupe de Wallis de danser et chanter. Alison et Kika remettent auparavant une tenue wallisienne à Milika, la concierge qui va la revêtir immédiatement. Après les danses, chants du pacifique autour du tauasu.

Kimi surveille ses troupes et les encadrera tard dans la nuit.

Ce jeudi 11 octobre, tous les visages sont sombres car le départ approche. Dernier shopping en ville , dernier repas à Samabula, rangement des chambres et déjà les taxis sont là pour descendre les élèves et leurs valises alourdies à l’hotel Holiday Inn pour y prendre le car de 15H30. Tane accompagne le groupe jusqu’au bout. Les touristes déjà à bord s’étonnent des larmes et des yeux rougis de nos élèves. Certains cachent même leur visage sous un manu pour pleurer plus tranquillement.

Le voyage semble long jusqu’à l’hôtel Skylodge que nous atteignons vers 19H45. Le repas (poulet sauce aigre douce et riz, ,nouilles chinoises aux légumes) étonne les papilles des jeunes toujours peu habitués aux saveurs différentes de Wallis.  Il faut récupérer de la fête de la nuit précédente et dès 23h, tous sont dans leur chambre.

Vendredi 12 octobre est encore un jour chargé. Dès 8H30, le groupe monte dans un car bringuebalant qui nous mène tout d’abord à Lautoka visiter l’usine Vinod Patel de fabrique de tuyaux en PVC et polyéthylène. 2 groupes sont organisés et les jeunes peuvent ainsi suivre facilement les explications du Chef du Service Qualité. Ils sont étonnés de découvrir une production à une telle échelle et posent des questions.

La visite de la seconde usine de Bâ concerne la fabrication de clous et de toutes pièces métalliques. Le bruit rend les commentaires difficiles. Mais ceux-ci s’avèrent inutiles quand les élèves observent les machines et les productions en cours.  Il faut faire attention où on met les pieds ! Kika finit avec un clou dans la semelle de sa chaussure !

Place au repas offert par Vinod Patel dans un restaurant indien de Bâ puis retour sur Nadi avec un arrêt dans un village traditionnel fidjien (Viseisei).

« Piscine seulement après les devoirs ! Il faut compléter les agendas ». Et tous se retrouvent attablés au bord de la piscine à remplir les agendas du séjour, à noter leurs remarques sur les visites de cette journée.

« Mais pourra-t-on se baigner en t-shirt ? » demandent certains, inquiets quand ils voient quelques touristes australiens en maillot de bain. « Bien sûr » les rassure-t-on.

Poulet rôti et riz au dîner, que demander de mieux ? Soudain, l’orchestre entame « Happy birthday to you » et nous offrons à Miranda un gros gâteau, rose bien sûr, (sa couleur favorite). Elle pensait que son anniversaire serait oublié : c’était jeudi 11 ; difficile à souhaiter car le gâteau à la crème n’aurait pas apprécié le trajet en car. Miranda est très émue.  Elle se souviendra de ses 18 ans fêtés avec sa classe à Fidji à l’hôtel Skylodge, près de la piscine.

Certains font leur valise, d’autres se reposent et papotent avec Mme Decraene venue nous rejoindre avec son mari, d’autres encore préfèrent la quiétude des chaises longues du jardin. La soirée se prolonge tranquillement.

Déjà le 13 octobre, jour du départ ! Des élèves aux petits yeux bouffis arrivent l’un après l’autre au petit déjeûner. M. Chandra prend congé , fait une dernière photo du groupe et apprécie la carte de remerciements que Kika lui remet.

Il faut vite boucler les valises pour attraper la navette à l’heure, enregistrer à l’aéroport, sécher les larmes en passant l’immigration et en quittant le sol fidjien. Déjà Wallis se profile à l’horizon…..

Les commentaires sont fermés.